#5 Whitsundays, un archipel de rêve

Je continue de vous montrer les endroits qui m’ont marquée lors de mes deux mois en Australie.

Mon coup de coeur #5 : les Whitsundays islands, sur la côte du Queensland.

 

C’est l’une des étapes les plus célèbres d’un road-trip sur la côte Est et dans l’Australie tout court. L’un des must-see que des milliers de backpackers s’empressent de voir chaque année.

Les Whitsundays se composent de 74 îles situées sur la côte nord du Queensland, l’Etat le plus touristique du pays. Ce sont des îlots, pour la plupart montagneux, au pied du mer de corail bleue azur.

L'archipel des Whitsundays. @marionautourdumonde
L’archipel des Whitsundays. @marionautourdumonde

Cet archipel doit sa réputation à une seule plage mythique : la Whiteheaven beach. Elle est si belle qu’elle figure très souvent dans les hit-parades des plus belles plages du globe.

Vaut-elle le coup ? OUI !

Whiteheaven beach. @marionautourdumonde
Whiteheaven beach. @marionautourdumonde
  • Avant de voir cette merveille, un peu d’organisation s’impose. Le point d’entrée des îles est le port d’Airlie Beach. La ville est une étape salvatrice après de longues heures de route monotone. Au Nord, Cairns est à 620 km. Brisbane est déjà un lointain souvenir, à 1100 km !

Les étapes depuis Rockhampton, à 400 km plus au Sud, sont moins nombreuses qu’entre Brisbane et Hervey Bay (Fraser Island, notamment).

Cette petite station balnéaire ne vit que par le tourisme. Et grace au backpackers. Sa rue principale grouille d’agences de voyages, de bars annonçant des happy hours tous les soirs et des campings.

Airlie beach, c’est un peu Ibiza. Les gens viennent pour embarquer sur un bateau direction les Whitsundays. En attendant de pouvoir le faire, beaucoup choisissent l’option de faire la fête.

En arrivant à Airlie beach, la première chose à faire est de chercher un bateau de disponible pour visiter les Whitsundays. Les offres sont légion et donnent parfois le tournis. Les séjours varient d’un à trois jours. Les prix vont du simple au triple. Un séjour dans les Whitsundays coûte les yeux de la tête.

Conseil : ne pas s’en tenir à une seule offre, malgré l’insistance des opérateurs. Tous vous assureront avoir la meilleur offre. Ce n’est souvent pas le cas. Il est également conseillé de négocier les prix.

  • J’avais opté pour trois jours sur un voilier, avec la compagnie Kiana. Une initiation à la plongée et un passage sur la Grande barrière de corail m’avaient convaincue. J’ai embarqué avec douze autres pensionnaires, britanniques, norvégiens, belges et allemands. Le tout pour 520 dollars.

A bord, un cuisinier, une monitrice de plongée et un capitaine sont aux petits soins. Il est interdit d’amener ses valises à bord. Un petit sac vous est donné lors de la réservation, avec une consigne : tout doit rentrer dedans.

IMG_0619
Notre voilier avec la compagnie Kiana. @marionautourdumonde

Une fois sur place et après discussion avec les douze autres pensionnaires du bateau, personne n’avait payé le même prix. Certains un peu moins cher que nous. D’autres, quasi 100 dollars de plus. Tous ça dû aux différentes agences dans lesquelles nous avions chacun réservé notre billet.

Sur le moment, on a un peu l’impression de s’être fait arnaqué. Alors, surtout bien comparer !

S’il y a une constante dans les offres, c’est une escale sur la plage de Whiteheaven beach, qui fait partie du Whitsundays national park.

IMG_0623
Les îles appartiennent à un parc national. @marionautourdumonde
IMG_0459
L’une des plus belles plages du monde, dit-on. @marionautourdumonde

La plage se situe sur Whitsunday Island. Le bateau dépose dans une baie protégée située à l’arrière de l’île. Ensuite, un bateau à moteur mène à la rive.

Une courte marche mène au promontoire de Hill Inlet. Attention les yeux !

IMG_0550 IMG_0549 IMG_0555 IMG_0556

La marche se poursuit jusqu’à fouler le fameux sable de la plage. L’eau est plutôt chaude. On voit des raies s’approcher près du bord.

Le sable de Whiteheaven. @marionautourdumonde
Le sable de Whiteheaven. @marionautourdumonde

Le mythe s’effondre : comme dans tout le Nord du Queensland, l’eau est parfois infestée de stingers, des charmantes petites méduses, dont la piqûre peut s’avérer mortelle. On en voit rarement, mais au cas où, les compagnies de bateau fournissent des combinaisons (sexy time).

Les combinaisons protègent des piqures de méduses. @marionautourdumonde
Les combinaisons protègent des piqûres de méduses. @marionautourdumonde

Les séjours varient selon le nombre de temps snorkelling et/ou de plongée sous-marine. Kiana proposait une plongée sous-marine incluse dans le prix (les autres plongées du séjour étaient payantes, à partir de 50 €), ainsi que plusieurs temps de snorkelling par jour.

IMG_0593

Le reste n’était que farniente, escales sur les autres îles et voile pour les plus téméraires.

IMG_0597

IMG_0620IMG_0639IMG_0630IMG_0589IMG_0591

La qualité de la nourriture et le nombre de personnes à bord font varier le prix aussi. Certains bateaux sont des party-boats, vivement déconseillés aux amoureux du calme…

IMG_0516
La nourriture cuisinée à bord de Kiana était délicieuse. @marionautourdumonde

 

La vie à bord est en soi assez exotique !

IMG_0618
De chaque côté du bateau, une couchette individuelle en haut (la mienne) et une couchette double en bas. @marionautourdumonde
IMG_0515
@marionautourdumonde
IMG_0599
@marionautourdumonde

 

  • Autre souvenir mémorable depuis Airlie Beach : un vol au-dessus de la Grande barrière de corail. Plusieurs compagnies dont la GSL aviation, offrent un vol d’une heure. Tout cela a bien sur un prix : 200 dollars.

On en prend plein les mirettes : l’avion de six personnes surplombe l’archipel et surtout la Grande barrière de corail.

IMG_0436
@marionautourdumonde
IMG_0440
@marionautourdumonde
IMG_0450
@marionautourdumonde

IMG_0444

La Grande barrière de corail vue du ciel : une merveille !

IMG_0487
Le fameux Heart reef, pris (entre autres) par Yann Arthus Bertrand. @marionautourdumonde
IMG_0475
@marionautourdumonde
IMG_0479
@marionautourdumonde
IMG_0483
@marionautourdumonde
IMG_0492
@marionautourdumonde
IMG_0496
@marionautourdumonde
IMG_0497
@marionautourdumonde
  • De retour à Airlie beach, des balades dans les environs sont possibles. La baignade étant là aussi déconseillée sans combinaison, un lagoon a été construit. Cette piscine géante est gratuite et très appréciable.

Un camping pas cher est situé à la sortie de la ville. Il a une petite piscine et une bonne connexion Wifi. Seul bémol : il se situe juste à côté de l’aéroport.

Avez-vous apprécié les Whitsundays ?

Ca vous a plu ? N’hésitez pas à le faire savoir dans les commentaires.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s